NOUVEAU : Couette d'hiver pour les nuits froides
Livraison gratuite à partir de 35 € Livraison gratuite à partir de 35 €
Retour prolongé de 90 jours Retour prolongé de 90 jours
Plus d'un million de clients conquis Plus d'un million de clients conquis
Muskellängentraining

Exercices cinétiques pour une mobilité plus active

publié par Claudio Trento dans Sport 3 février 2021
IMG 6037
Claudio Trento

Que sont les exercices cinétiques et pourquoi les essayer.

Les exercices cinétiques, également connus sous le nom de biokinématique par les experts, jouissent d'une popularité croissante – et ça n’est pas étonnant. Après quelques séances seulement, la plupart des participants constatent des gains en mobilité. Cette approche globale d'exercices de mobilité rétablit l'équilibre naturel des tensions corporelles. Avec les exercices cinétiques, vous pouvez dire adieu aux douleurs d'origine myofasciale.

01. Pourquoi faire des exercices cinétiques ?

Notre mode de vie a radicalement changé au fil des derniers siècles. Si nos ancêtres devaient cueillir et chasser pour survivre, nous passons aujourd'hui la plupart de notre temps à des activités sédentaires. Notre corps se façonne en fonction de ce que nous faisons avec lui : si nous restons assis dans une certaine position toute la journée, il s'adapte. Les groupes de muscles se raccourcissent et des déséquilibres se manifestent dans le corps. Nos fascias durcissent et s'agglutinent. Cela signifie que nous sommes en grande partie responsables des restrictions de la mobilité et des douleurs dont nous souffrons. Cela peut paraître terrible, mais cela veut dire qu'il ne tient qu'à nous d'y remédier. Les exercices cinétiques permettent de lutter contre ce phénomène.

STRETCHBAND 9417
Votre outil pour l'entraînement de la longueur des muscles
Aux STRETCH BAND

02. Anatomie : de quoi parle-t-on ?

Avant de commencer vos exercices cinétiques, il est important de comprendre ce que cela signifie et ce que vous voulez atteindre en vous attelant à cette forme d'entraînement de la flexibilité.

Lorsque nous bougeons, plusieurs groupes de muscles travaillent toujours en chaîne musculaire. Plusieurs chaînes musculaires sont généralement actives autour d'une même articulation. Prenons par exemple la hanche. Les muscles d'extension de la hanche se trouvent au dos du corps, les muscles de flexion de la hanche à l'avant. Ces muscles forment une chaîne. Pour effectuer un mouvement, les muscles d'une chaîne doivent travailler ensemble. Pour nos hanches, par exemple : si nous plions les hanches, nos muscles fléchisseurs de la hanche se contractent. Nos muscles extenseurs de la hanche se détendent en même temps à l'arrière du corps. Pour bouger de manière économique et sans douleur, les chaînes de muscles doivent coopérer de manière optimale. Les activités répétitives, comme le fait de rester assis pendant des heures, nuit au travail de nos chaînes musculaires. Résultat : nous souffrons de toutes sortes de maux. Notre objectif doit être de rétablir les tensions naturelles du corps.

modèle de tenségrité

Jetons un œil au « modèle de tenségrité ». Le corps forme une unité cohérente. Le terme de « tenségrité » a été emprunté à l'architecture. Ce mot est composé des termes de « tension » et d' « intégrité ». Pour faire simple, les tensions présentes dans tout le corps dépendent les unes des autres et s'influencent mutuellement.
C'est-à-dire que si une certaine partie du corps est raccourcie, les rapports de tension du corps entier en sont modifiés. Si par exemple notre chaîne fasciale antérieure est tendue, notre corps crée un schéma de compensation. Des douleurs surviennent souvent à l'arrière du corps (dans le dos ou la nuque).

Les exercices cinétiques permettent de prévenir les déséquilibres et les douleurs qui en découlent.

03. Que sont les exercices cinétiques ?

Les exercices cinétiques ne travaillent pas de muscles isolés, mais des chaînes musculaires ou des chaînes myofasciales entières au moyen de postures tenues sous tension. Il en résulte stimule une croissance des muscles dans la longueur, ce qui n'est pas le cas avec les étirements classiques. Si certains exercices ressemblent à des étirements, il s'agit en réalité de musculation statique effectués avec les articulations verrouillées. Outre les muscles, les exercices cinétiques travaillent surtout sur les fascias, qui enveloppent les muscles. Tout votre système se trouve ainsi assoupli.

04. À quoi servent les exercices cinétiques ?

  • Les exercices cinétiques sont très efficaces contre les maux typiques tels que les maux de dos ou les nuques douloureuses.
  • Si vous passez beaucoup de temps assis au bureau, les exercices cinétiques permettent d'intégrer des mouvements de compensation. Il en résulte une sensation de confort et un allègement des maux.
  • La souplesse active est rapidement et visiblement améliorée, c'est-à-dire que vous apprenez à adopter une position sans à-coups en engageant les muscles.
  • Une association idéale de souplesse et de force

05. À qui s'adressent les exercices cinétiques et à quoi faire attention

À tous. Les sportifs de haut niveau en tirent tout autant de bénéfices que les employés qui passent 8 heures par jour au bureau. L'essentiel est de bien effectuer le mouvement.

Voilà à quoi faire attention :

01
Restez actif

Restez actif !

Attention à garder le contrôle tout au long de l'exercice. La gravité ou le STRETCH BAND ne devrait jamais être en charge de vos mouvements. Ce point est important pour reprogrammer les schémas de mouvement acquis. L'équilibre des forces est rétabli dans le corps. De plus, vous réduisez le risque de blessure en gardant le contrôle. Lorsque vous pratiquez une activité, tous les mécanismes de défense de votre cerveau sont actifs. Votre système nerveux central ne vous permet pas d'adopter une position qui pourrait blesser votre corps.

02
Articulations verrouillées

Articulations verrouillées

Nous sommes tous différents et nous avons des capacités différentes. Il est donc important de s'assurer que c'est le bon endroit qui est stimulé par les exercices. Le bon endroit se trouve toujours là où la tension la plus forte s'est accumulée. C'est à cet endroit que nous sommes également les plus limités dans nos mouvements. Nous devons donc toujours verrouiller toutes les articulations d'une chaîne musculaire lorsque nous la travaillons. Nos schémas de compensation acquis sont ainsi désactivés. Notre cerveau décide alors lui-même de l'endroit à travailler. Et c'est exactement là que nous en avons le plus besoin.

Trop compliqué ? Ne vous inquiétez pas. Nos vidéos de sport vous expliquent en détail comment effectuer les exercices.